Partagez | 
 

 ▬ choisir sa ville.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

♦ MESSAGES : 4
♦ ARRIVÉ LE : 30/07/2009
♦ MALÉDICTIONS : 3014

Message   Lun 24 Aoû - 21:37

    CHOISIR SA VILLE .
    La ville de votre personnage correspondra à ses particularités caracterielles. Aussi, vous devrez chercher laquelle de ces quatre villes correspond le mieux à votre perso.




      - vénitiens -
    La ville des amoureux aux multiples beautés est bien souvent envahie de tourtereaux et de touristes en quête de rêveries et d’enrichissement. Dès lors, le vénitien, bien que de nature affable, en devient froid et indifférent. A croire que l’océan de leurs pupilles et la blondeur de leurs cheveux se reflètent sur leur caractère. Venise ne leur appartient plus et ils se résignent donc à cultiver la magie et la sacralisation de leur terre. Rêveurs, utopistes et idéalistes, ils sont imaginatifs, bourgeois bohèmes et d’une originalité défiant toutes les normes. Ils aiment la beauté, la magie et espèrent avec intégrité laisser une empreinte impérissable dans les cœurs des habitants du monde. Ils n’hésitent donc jamais à complimenter et attendre en retour une flatterie. Peut-être sont-ils un peu hypocrite mais, comment peut-il en être autrement quand on se sent dépayser dans sa propre région ? Ils sont donc plus modérés et moins expansifs que leur compatriote du sud. Leur unique point commun doit être leur fierté d’être italien et de demeurer, selon leurs dires, dans la plus belle des cités italiennes.



      - milanais -
    Individualistes, avares et carriéristes, le milanais est le parfait stéréotype du citadin. L’argent est son seul moteur et, coursant la gloire, les habitants de la ville de la mode sont banquiers, assureurs, rentiers. Toujours à la pointe de la mode et de la technologie, les anciens comme les plus jeunes en sont devenus fiers, orgueilleux, prétendant que l’italien du Sud n’est qu’un paysan. Ils apprirent à ne plus rouler les R, d’oublier les dialectes, d’égarer leur soif d’argent au détriment de leur famille…bref, seule la réussite compte et ils sont prêts à toutes les tromperies et tous les mensonges pour atteindre leur but. Méprisant, fat et arrogant, il ne fait pas bon être touriste dans cette ville. Le sourire est une denrée rare, il se perd dans la compétition milanaise pour la renommée. Toujours tirés à quatre épingles, leur élégance est sans pareille. Toutefois, méfiez-vous, leur prévenance et leur courtoisie n’est qu’un leurre. Ils te prennent la main, te charment de leur intonations doucereuses mais souvent, ils n’y recèlent rien d’autres que la course à la notoriété.


      - romains -
    Au-delà de la Rome Antique ou de la Rome chrétienne, les romains sont le centre de toutes les activités artistiques de l’Italie. Musiciens, peintres, acteurs et danseurs de toute l’Italie s’exilent pour rejoindre leurs écoles prestigieuses. Toutefois, ils s’acclimatent très vite à l’ambiance chaleureuse de la Capitale. Le véritable Romain de Rome est sûr de lui, ayant peur de la solitude et prétextant toutes bonnes occasions pour s’enivrer. Il vit avec un téléphone greffé à la main, communiquant avec plaisir en reportant à demain les responsabilités. Il vous accoste avec sourire et politesse, heureux si vous complimentez sa ville magnifique dont il est si fier. Bavard, ils a toujours une histoire, une anecdote ou un souvenir à raconter mais souvent, la vérité se noie dans son goût pour l’exagération. Il aime bien manger, bien boire, se reposer au soleil, se balader, rire, s’amuser et s’abîmer dans l’excès. Plus il a d’amis, mieux il se sent. Il fait donc toujours partie d’une guilde ou d’une communauté où il étanchera sa soif d’appartenance.


      - napolitains -
    Solidaires, altruistes, bienveillants, ses enfants du soleil sont loyaux, fidèles et dévoués à leurs amis et surtout, à leurs familles. C’est avec eux qu’ils traitent des affaires importantes, se réunissant autour de la table à la moindre occasion pour échanger leurs considérations sur le monde et sur la vie dans de longues discussions interminables. Plus que l’argent et la gloire, frères, sœurs et amis sincères sont leurs raisons de vivre. Ils sont accueillants, organisant des réunions de quartiers ou de villages où chacun échange sa spécialité. Il n’est aucun fils d’avocat ou de notaire dans les rues des villages de Naples. A quoi bon gagner tant d’argent ? Ils ont le soleil, la plage et une ville splendide où ils vivent au rythme de la Dolce Vita. Loin d’être empressé et matérialiste, le napolitain respire à la mode qu’il souhaite, indomptable et chaleureux. Ils se lèvent le matin sur son poids, prennent le temps de déjeuner et sont bien loin de connaître les rudes lois de la vie à la milanaise. Ils ne connaissent pas le stress ou les coups bas, ils sont francs mais surtout, excessivement exubérants. Plus expansifs que la norme, leurs tempéraments méditerranéens leur accordent le verbe haut. Très haut. Ils parlent forts, s’expriment avec les mains, ne rient pas mais éclatent de rire. Ils sont passionnés. Passionnés par la vie….qui, elle-seule mérite qu’ils se fatiguent.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

▬ choisir sa ville.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Morbihan: quelle ville choisir ?
» quelle charbon choisir?
» Choisir son chiot
» choisir une glaciere?
» RAC quel materiel choisir?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: PER ME SI VA TRA LA PERDUTA GENTE :: › inizio :: Annexes-